Les 3 meilleurs plats à emporter de la NRF 2018

Grand spectacle de la NRF
Partagez cet article

1. Le client doit toujours être #1.

Le sentiment principal entendu dans nos conversations avec d'autres participants au salon et dans les présentations des leaders de l'espace est que la seule raison pour laquelle ils sont toujours là est à cause de leur client. Il est nécessaire de se concentrer sur leur offrir la valeur et les expériences qu'ils désirent. Cette notion de B2B2C devient courante car peu importe à qui vous vendez, il y a toujours un client à la fin du processus.

Cette idée a été très bien capturée dans la session « Big Ideas » de Salesforce qui a mis en évidence leur client, Design Within Reach. Bethany Kemp, vice-présidente de la technologie et des systèmes d'information de Design Within Reach, a souligné que « la clé du succès est de garder le client au centre de tout ce que vous faites et de vous associer pour stimuler l'innovation future ». Être à l'écoute du client et de ses besoins donnera toujours à votre entreprise un avantage concurrentiel.

2. AR et VR étaient partout, mais pas complètement cuits. 

La plupart des grands acteurs du commerce de détail comme SAP, Oracle, IBM et Salesforce faisaient la démonstration d'applications AR et VR. Il est urgent de l'adopter car d'ici 2020, 100 millions de consommateurs achèteront en réalité augmentée.

Même s'il y avait des démos dédiées pour AR/VR, il semblait y avoir une lutte pour offrir une expérience qui ajoute vraiment de la valeur au client. Au lieu de simplement faire de la RA et de la VR parce que c'est le sujet « chaud », il est crucial de revenir au point #1 et de garder le client au centre et d'utiliser la technologie d'une manière qui améliore son expérience d'achat.

3. La visualisation est toujours décousue.

NRF a dédié un espace entier à un « Innovation Lab » où les startups pouvaient présenter leurs solutions de pointe. C'était incroyable de voir combien de ces entreprises développaient des solutions de visualisation. Et à juste titre. Selon Michelle Bacharach, fondatrice de FINDMIND, le client dépensera 200% de plus lorsque vous lui montrerez ce qu'il achète.

La définition de la visualisation pour le commerce électronique semblait être très décousue, allant des images statiques 2D de produits à la réalité virtuelle où le client a besoin de matériel pour voir ce que vous essayez de lui montrer.

Globalement, nous avons été surpris par la sous-utilisation de la 3D. La 3D peut aider votre client à voir et à interagir avec votre produit sans avoir besoin d'un casque. Notre plate-forme permet à votre client de configurer votre produit en fonction de ce qu'il veut et d'interagir réellement avec lui en temps réel. Il est convivial, rapide et ajoute de la valeur à l'expérience globale du client. Et si nous avons appris quelque chose de l'émission, tout tourne autour du client.

Publié dans: Événements
 
fr_FRFrench